Région Occitanie

Cirque de Gavarnie, patrimoine mondial de l’humanité (UNESCO).

Le cirque de Gavarnie est un endroit à visiter lors de votre voyage dans la chaine montagneuse des Pyrénées. Cette curiosité du relief appartient à la commune française éponyme. Il se trouve à quelques kilomètres de l’Espagne. Ce patrimoine mondial de l’humanité a été classé par l’UNESCO depuis 1997. Il se présente comme un endroit idyllique que les amateurs de randonnées sauront à sa juste valeur. Le cirque s’annonce telle une invitation pour une ballade en peine nature dans un climat montagneux doux.

La grandeur du Cirque de Gavarnie

Histoire de Gavarnie, un beau village des Pyrénées.

Le cirque de Gavarnie, ainsi que son hameau ont été initialement destinés aux activités pastorales. Toutefois, les bergers n’ont pas pu garder la beauté des lieux pour eux tout seuls. En effet, le village originel a vite évolué en gîte pour les pèlerins se rendant à Saint-Jacques-de-Compostelle. Outre les travaux des topographes, des botanistes et divers scientifiques, les écrivains ont également vanté la splendeur du cirque.

Vivre une aventure intégralement à pied.

Depuis des siècles, les randonneurs marchent donc sur des traces d’illustres personnages tels que Victor Hugo ou Émile Zola. Vu que le cirque fait partie d’un parc national, l’usage de véhicule motorisé sera strictement interdit pour les visiteurs. Les campeurs, les alpinistes tout comme les randonneurs amateurs seront servis. De la zone de campement au plus proche refuge, on compte une demi-journée de marche. Après la traversée d’une pinière, la montée prend un autre rythme. Les équipements de randonneurs seront surtout nécessaires à l’approche des cols où les pentes raidissent.

Un spectacle pittoresque offert par mère Nature.

Les montagnes offrent des vues panoramiques exceptionnelles que seuls les plus courageux auront le plaisir d’admirer. Les manteaux de neige des sommets, les falaises abruptes, et les prairies paradisiaques forment une harmonie exceptionnelle. Les verticalités des roches érodées donnent le vertige. Les dénivelés atteignent facilement les 200 m. En hiver, les cascades gèlent, permettant ainsi aux amateurs du genre d’escalader la glace. En été, les chutes offrent des spectacles époustouflants. La plus haute cascade d’Europe s’y trouve avec une dénivellation dépassant les 400 mètres. Le cirque lui-même reste une curiosité géologique rare. Les scientifiques l’expliquent par la présence d’une ancienne glaciaire. Lorsque cette dernière a fondu, elle a sculpté le relief de manière très spectaculaire.

Cascade du cirque de Garvarnie

Un fief pour le vautour fauve.

Le parc regorge de nombreuses espèces végétales et de faunes endémiques. Souvent on peut observer des spécimens rares comme le vautour fauve planer au-dessus des points d’eau. Le cheval, une autre vedette locale reste également un animal emblématique pour Gavarnie. Comme toujours, il permettra de parcourir beaucoup plus de pistes tout en performant ses talents équestres. Plus discrets, les limaces noires et les lézards des Pyrénées observent les visiteurs avec une curiosité réciproque. En ce qui concerne la flore, les fleurs bleues constituent une attraction à part entière en période de fleuraison.

la flore du cirque de Gavarnie

Du pyrénéisme à l’état pur.

L’accueil des locaux sera une étape obligatoire à l’arrivée comme au départ. Une fois la voiture bien en place dans le parking, on traverse le village dans sa longueur. Divers articles souvenirs dont des animaux empaillés s’offrent aux visiteurs. Perpétuant des siècles de traditions scéniques, le festival de Gavarnie demeure un grand rendez-vous culturel. On a droit à de nombreuses programmations, dont le théâtre. La culture montagnarde sera bien entendu illustrée par les représentations. Lors des grands rassemblements, on peut compter plus de 10.000 festivaliers.