Région Occitanie

La cité templière de la Couvertoirade en Aveyron

Le village de la Couvertoirade, situé dans le département de l’Aveyron (12), en région Occitanie, sur le haut plateau des Causses du Larzac, est une cité médiévale. Son patrimoine remarquable, exceptionnellement bien conservé, a entrainé le classement de cette cité parmi les "Plus beaux villages de France".

La Couvertoirade

Historique du village de la Couvertoirade

Dès le XIème siècle, le nom de "Cubertoirata" fait son apparition lors de la délimitation des territoires de l’abbaye de Gellone, à Saint-Guilhem-le-Désert dans le département de l'Hérault.

A la fin du XIIème siècle, propriété du Vicomte de Millau, un mas, offert aux Templiers par deux seigneurs, Richard de Montpaon et Brenguier de Molnar, est agrandi.

Vers 1250, un château et une chapelle sont édifiés par les Templiers. Le bourg, établi autour, est idéalement placé à proximité d'un point d'eau, de terres cultivables, d'un rocher et de voies en direction de l' Espagne et de la Méditerranée (pour un éventuel départ vers l'Orient et la Terre sainte). Les chevaux, les bovins et les ovins y sont élevés.

En 1312, l'Ordre des Templiers dissous, les Hospitaliers prennent possession de la localité qui compte environ 800 personnes.

De 1339 à 1345, des remparts sont construits pour protéger les habitants des pilleurs surnommés "Routiers".

En 1702, les portes sont restaurées, les villageois sont armés par peur des Camisards.

Ensuite, la cité Templière de la Couvertoirade connait des périodes fastes, entrecoupées de périodes de disettes et épidémies.

Au cours du XVIIIème, le village devient une commanderie indépendante, donnée au baron de Mirabeau.

Le tourisme médiéval aujourd'hui

Tourisme médiéval

De nos jours, la Couvertoirade profite de son architecture particulière pour y développer un tourisme médiéval. Dans le parc naturel des Grands Causses, le passé tumultueux et la sérénité préservée s'y retrouvent. Classée au patrimoine mondial de l'Unesco, ses mille ans d’histoire recèlent des richesses: les remparts, le four banal, l’église Templière et Hospitalière. Le seul château Templier français côtoie la plus grande lavogne du Larzac. Le moulin, les hôtels particuliers, les échoppes en bordure de dédales de ruelles sont typiques du Causse.

Village de la couvertoirade

Le circuit du Larzac Templier et Hospitalier, avec ses remparts qui défient le temps qui passe, est également à découvrir: le fort cistercien de Saint-Jean d'Alcas, La Cavalerie, Sainte-Eulalie de Cernon, la Tour du Viala du Pas de Jaux.

L'été, le village s'anime un peu plus avec pour les visiteurs et les touristes :

  • Des animations médiévales et des visites proposées pour tous les âges
  • Les ailes du Larzac, en juillet et août, preuve d'une relation magique tissée entre l'homme et les oiseaux de proie depuis des millénaires. Ce sont des démonstrations de fauconnerie, en vol libre.
  • Les journées du patrimoine autour des 17 et 18 septembre avec des visites gratuites.