Région Occitanie

Au coeur du Parc Régional des Grands Causses, Saint Affrique.

Tout comme la splendide Rome, Saint-Affrique est une ville aux sept collines, lui conférant un caractère singulier. C'est une petite ville du sud de l'Aveyron, située à 30 km de Millau et elle compte environ 9 000 habitants. Son patrimoine architectural et culturel et sa forte identité témoignent d'une histoire riche et passionnante.

la ville de Saint-Affrique

Saint-Affrique, son histoire riche et passionnante.

L'histoire de la vilotte est faite de combats, de guerres de religion, d'actes de bravoure, d'heures sombres avec les épidémies de peste et de choléra qui se sont succédées, mais également d'une part de mystère.

Les vestiges préhistoriques, encore bien conservés, témoignent d'une activité humaine importante dès les temps préhistoriques. Ceci s'explique en partie, par le fait que la ville soit traversée par une rivière et entourée de collines. A l'origine, la ville portait le nom de Vicaria Curiensis, et ce n'est que vers 470, quand l'évêque Affricanus s'y réfugia pour échapper aux Wisigoths que celle-ci prit son nom définitif de Saint-Affrique. C'est la part mystérieuse de son histoire, marquée par les miracles de l'évêque, de son vivant, et même après sa mort.

Par la suite, la ville fut une place forte de la résistance des protestants pendant les guerres de religion où les saint-affricains résistèrent aux catholiques, notamment grâce au courage des femmes.

Au XIXe siècle, les habitants de la vilotte se réfugièrent dans leurs croyances pour résister aux épidémies de peste et de choléra qui se succédèrent. En témoignent, les niches creusées dans les murs des maisons où les saint-affricains y déposèrent des statuettes de la vierge Marie pour se protéger de ces fléaux.

Saint-Affrique

Saint-Affrique, des visites et activités incontournables.

Il serait dommage de ne pas profiter de l'exceptionnel patrimoine qu'offre la ville à ses visiteurs. Saint-Affrique se caractérise par son patrimoine architectural riche avec les 5 ponts de la ville, dont un est médiéval, et les vestiges de ses fortifications.
La tour du Théron, datant du XVe siècle, témoigne de ce passé. Que dire de l'imposante église paroissiale érigée de 1894 à 1905, monument dont les vitraux relatent les miracles de l'évêque de Commingues, Affricanus.

La ville offre aussi à ses visiteurs, des panoramas, une faune et une flore de toutes beautés que l'on peut admirer du sommet du rocher de Caylus qui culmine à 519 mètres. Terre d’accueil, Saint-Affrique est fière de partager ses richesses et ses produits qui s'exposent toute l'année sur les étales des différents marchés de plein air. Un petit marché se tient tous les jeudis matin sur la place de l’hôtel de ville où l'on peut savourer les produits de la région. Les samedis matin sont réservés au grand marché et l'été, les marchés nocturnes fleurissent sur le jardin public.

Forte de son histoire et de sa culture, Saint-Affrique reste néanmoins une ville dynamique qui regarde vers l'avenir tout en sachant préserver les richesses de son passé.